Percy Jackson RPG
Hey,
Viens nous rejoindre sur Percy Jackson RPG nous n'attendions plus que toi !
Et si tu n'es pas encore inscrit, n'hésite à pas à t'inscrire ! =D



 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Arrivée de Noémie

Aller en bas 
AuteurMessage
Noémie McAuliffe
Graphiste
Graphiste


Messages : 76
Localisation : Camp Half-Blood :D

Feuille de personnage
Fils/fille de : : Apollon (pas encore revendiquée)
Habite à : : Manhattan
Couple : : Personne :'(

MessageSujet: Arrivée de Noémie   Mar 7 Aoû - 18:31

Peter, mon ami, et moi-même sommes arrivés devant un endroit qui doit être une sorte de camp. Je ne sais pas du tout pourquoi il m'a emmené ici...
- Qu'est-ce qu'on fait ici au juste? ai-je demandé.
- Bienvenue à la Colonie des Sang-mêlés! Je sais que ça va être difficile à croire, mais tu es à moitié dieu! Le terme exact c'est demi-dieu, ou sang-mêlé si tu préfères... Tu ne connais pas ton père car c'est un dieu, tu sais les dieux de la mythologie grecque, ils existent! Et moi je suis un satyre... a-t-il dit en enlevant son jeans...
Je n'arrive pas à croire ce que je vois, ses jambes sont recouvertes de poils, je veux dire les mecs en général ont beaucoup de poils sur leurs jambes mais pas autant que ça! Et en plus des poils, Peter a en guise de pieds des... sabots?!
- Euh... ai-je balbutié.
- Est-ce que tu veux rester à la Colonie? Ici, tu vas apprendre à te battre, car tu auras surement des monstres à tes trousses, ah oui j'ai oublié de préciser que les monstres existent aussi... ajouta-t-il. Et puis tu auras peut-être l'occasion de mener une quête qui sait? Mais si tu refuses, je comprendr...
- Oui! Evidemment que j'accepte, je savais que j'étais pas normale! ai-je dit complètement excitée avant qu'il n'ait pu finir sa phrase.
Mais tout à coup avant d'avoir mis un pied à la colonie, une fille qui ressemblait fortement à un vampire (j'ai appris par la suite que c'était une empousa) a repoussé Peter et s'est jetée sur moi! Alors sans réfléchir, j'ai pris le premier truc qui me passait sous la main; mes patins à glaces et je les ai balancés sur la tête de la fille,si fort (et ça m'étonne) que ça l'a blessée! J'ai juste eu le temps d'aller aider Peter quand deux autres filles sont venues et ont tué le monstre...Si ces filles n'étaient pas arrivées à temps je pense que je ne serait plus de ce monde à l'heure qu'il est...Le monstre s'est transformée en poussière après qu'une des flèches de la fille aux yeux bleus électriques lui ait transpercé le coeur...
Le monstre tué, Peter, ayant une mission à accomplir, dût s'en aller en me laissant avec ces deux inconnues qui venaient de me sauver...
Elles avaient toutes les deux des cheveux noirs et un teint assez pale mais ne se ressemblaient pas pour autant l'une avait des yeux bleus (celle qui a tiré sur le monstre) et l'autre des yeux noirs.
- Euh, merci! ai-je dit. Je me sentais mal à l'aise, avec mes patins couverts de sang en mains, je ne savait pas quoi dire d'autre, j'allais pas non plus leur sauté dans les bras, je ne les connaissais même pas...














Dernière édition par Noémie McAuliffe le Mar 7 Aoû - 21:06, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Allie Hutcherson

avatar

Messages : 494
Age : 22
Localisation : I wonder if the world accepts people like me

Feuille de personnage
Fils/fille de : : Hadès-Rosie Hutcherson(morte)
Habite à : : San Fransisco
Couple : : Aucun, déteste les mecs. xD

MessageSujet: Re: Arrivée de Noémie   Mar 7 Aoû - 18:43

Peter nous a prévenu par méssage iris à moi et à Elena qu´une nouvelle n´allait pas tarder a arriver. Qu´il fallait nous préparer à la protéger au cas ou si des monstres les avaient suivis. Aucun problème pour moi. J´adore tuer des monstres. Pour travailler en équipe c´est plus compliquer. C´est l´après-midi et Elena et moi méttons nos tenue de guerre. J´enfile mon jeans noir, une chemise grise en coton et mon armure noir de jais. Comme d´habitude mon bungalow et plonger dans le noir. Rubis, ma chienne et allonger part terre et prend tout la place dans le salon. Elle ronfle tellement fort qu´elle fait voler mes cheveux a chaque souflement. Je passe a coté d´elle pour atteindre mon armoire contenant mes rares objets de valeur. J´ouvre les deux porte et une odeur de moisisure sort du vieux placart. Je sort mon épée et mon poignard que j´accroche à ma ceinture. Je prend une petite boule de bronze posé délicatement sur un tissus rouge et la met dans la poche de ma veste en cuir. Je m´attarde un moment a observer la photo de ma mère poser sur une étagère du placard encadré par quatre bout de bois assembler par un colle uh-uh. Je referme l´armoire à clé et sort du bungalow. Je rejoins Elena à l´entrée de son bungalow. Personne ne sait à part Chiron et nous qu´une nouvelle va arriver. Nous montons la petite coline qui surplombe la colonie et arrivons devant le portail magique. Je grimpe dans le vieux chêne qui surplombe la coline et Elena dans un autres non loin. Nous observons l´horizon pour essayer de remarquer Peter, un satyre assès sympa de la colo, et la nouvelle sang-mélés. Finalement on attend pas aussi longtemps que je l´aurai pensée. Deux ombres vienne s´arreter au pied de mon arbre. Je fait signe à Elena de ne pas décendre.

- Qu'est-ce qu'on fait ici au juste? demande une jeune fille brune.

- Bienvenue à la Colonie des Sang-mêlés! Je sais que ça va être difficile à croire, mais tu es à moitié dieu! Le terme exact c'est demi-dieu, ou sang-mêlé si tu préfères... Tu ne connais pas ton père car c'est un dieu, tu sais les dieux de la mythologie grecque, ils existent! Et moi je suis un satyre... ,explique Peter en enlevant son jean

Je suis sur le point de vomir. Décidemment tout les satyre sont pareil ! Sa existe la crème èpilatoire ! Voilà ce qiue j´avais envie de crier.


- Euh... balbutie l´ados.


- Est-ce que tu veux rester à la Colonie? Ici, tu vas apprendre à te battre, car tu auras surement des monstres à tes trousses, ah oui j'ai oublié de préciser que les monstres existent aussi... se rectifia l´homme poilu. Et puis tu auras peut-être l'occasion de mener une quête qui sait? Mais si tu refuses, je comprendr...

Il n´eut pas le temps de terminer sa phrase.


- Oui! Evidemment que j'accepte, je savais que j'étais pas normale! S´exclame la jeune fille en faisant des petit bond d´impatiente.

Ouah ! Et ben ? Quand j´ai appris la nouvelle que j´étais sang-mélés je n´ai pas sautiller de joie. Non, au contraire je croit que je me suis évanouie et figée sur place. Tous s´expliquer dans mon cerveau à ce moment là. C´était de ma faute si ma mère était morte. C´était de ma faute si elle s´était fait foudroyer. C´était de ma faute car j´étais née. Je sors de mes pensées en entendant un cri de rage. Je baisse la tête. Au pied de l´arbre Peter est assomé le cul à l´air le pantalon déssendut. j´aurai pu me pouffer de rire -ce n´est pas tout les jours qu´on voit sa- mais en tournant du regard je comprend la situation. Une empousa s´avance à croc découvert vers la nouvelle. Sur la défensive celle-ci balance un...un patin à glace /?\ sur le monstre et se précipite ausitôt vers Peter. Encore sous le choque l´Empousa topurne en rond sur elle même. je fait un signe à Elena qui acquiesque. Nous décandont toute les deux le plus vite possible de nos cachettes et touchons le sol en même temps. Je sors ma boule de bronze et tire sur le file rouge qui dépasse. Mon arc se matérialise dans mes mains et un carquoi plein de flèche apparait balancer sur mon épaule. J´encoche une flèche et vise l´oeil de la femme aux crocs -je donne tout le temps des surnom aux monstres- En même temps que celle-ci la rend aveugle, une autre flèche la trensperce au niveau du coeur. -ce n´est pas la mienne. Mais celle d´Elena- La monstresse ce transforme en un volute de fumée. Je me retourne vers Peter qui s´est déjà relever et part en trotinnant vers la grande maison. Nous nous retrouvons seule toutes les trois a nous regardez. Dinalement c´est la nouvelle sang-mélés qui brise le silence.

- Euh, merci ! dit-elle.

Maintenant que je la voit de près je peut mieu l´identifier. Elle a des cheveux brun mi-long et ses yeux sont exactement de la même couleur. Elle est assès fine et grande. A mon avis elle doit être d´origine asiatique car la forme de ses yeux y ressemble. Elle tient d´une main des patin à glace couvert de sang. Personne ne parle. Nous sommes tous génez par ce silence. C´est finalement Elena qui prend la parole.

- Salut. Bienvenue à la colonie des sang-mélés. Je m´apelle Elena...et toi ?



[et là tu repond !^^ ]





† Allie †
Ma vie ne fait que commencer ...


Awards :
 

Spoiler:
 

Une dernière fois dans l'arène...
Le dernier combat de ma vie...
Vivre et mourir en ce jour...
Vivre... Et mourir... En ce jour...
Revenir en haut Aller en bas
http://monsitepercyjackson.forum-canada.net/
Elena D. Myller

avatar

Messages : 326
Age : 21
Localisation : Entre terre et ciel. :D !

Feuille de personnage
Fils/fille de : : Zeus, oui je peut tous vous tuer ! 8D
Habite à : : la colonie des sang-mêlés
Couple : : Le beau blondinet.

MessageSujet: Re: Arrivée de Noémie   Mer 8 Aoû - 12:32

Je me trouve devant une grande porte en bois. Je suis habillée d'une longue robe du moyen âge. Sa couleur est la même que celle du ciel, un matin de printemps ensoleillé. Bleu. Ornée de dentelles légère sur les manches qui s'arrête au niveau de mes coudes. Je reconnais cette robe, je l'ai souvent porté, durant mon enfance. Mes cheveux sont coiffés en parfaite boucles rondes qui me retombent dans le dos. Mes yeux bleu fixant la poignée. Mes lèvres sont finement recouverte de rouge à lèvres. Mon visage est entièrement blanc. Seul mes pieds nues trahissent mon allures. Une musique émane doucement de l’intérieur. Je tend la mains vers la poignée. C'est un anneau accroché à la porte. Je le saisi doucement. Au contact de mes doigts sur le fer, je sens comme une décharge électrique parcourir mon corps de ma nuque au bas de mon dos. Pourtant, je ne bouge pas. Placer légèrement de profil par rapport à la porte. Le regard toujours verrouillé sur le heurtoir*. Des frisson me parcourait le dos. Il étais gelé. Doucement; je le soulève, pour ensuite le faire retombé sur la porte. Un bruit sourd se fit entendre. Je décolle ma mains du fer, et me recule précipitamment. Je me tenait là. Mon regard à présent fixé sur la porte en bois. Mes pieds légèrement écartés. Les bras ballants. Le buste tournée vers le jardin menant à la sortit. Prête à m'enfuir au moindre mouvements. Doucement, la porte s'ouvre. Je sursaute légèrement. Tout en contemplant de loin, le hall qui s'offre à moi. Je ne peut pas m'enfuir. J'éprouve un besoin ultime de me dirigée vers cette salle sombre.Je décolle un pied du sol, pour le ramené devant moi. Je répète ce mouvement jusqu'à arrivé sur le perron. Je me tiens droite, fixant en silence la salle. mon regard se pose sur un lustre en cristaux suspendue un peu plus loin au plafond. Je baisse les yeux. Le sol est habillé d'un tapis luxueux noir et blanc. Devant moi, un escalier se dresse, vers la fin, il s’élargit sur le palier. Un étrange tapis rouge suis son parcours. A l’intérieur, la musique est plus forte. Je la distincte mieux à présent. C'est une douce mélodie. Elle me rappelle une berceuse. A part cette musique, il n'y a aucun bruit. Ce château parait sans vie. Je dépose mon pied nue sur le plancher de la salle. Un deuxième. Je suis dans le hall. Le porte ne se referme pas entièrement, mais glisse jusqu'à se retrouvée à peine entre-ouverte. Malgré la peur qui me tenaille, je n'ose pas quitté des yeux l'escalier. Je fais un autre pas en avant. Le bout de mes orteils touche le début du tapis. Je sens comme une présence devant moi, derrière moi, à côté de moi. Crac. Un crissement se fait entendre. Je reste stupéfaite. Mon regard se détache une seconde de l'escalier pour venir se posée sur une porte à ma droite. Elle est ouverte. Elle semble m’inciter à la rejoindre. Mais je veut monter. Ce n'es que quand j'avance encore de trois pas que je comprends que la musique viens d'en haut. Je contourne une table basse. Crac. Je continue mon chemin. Mes pieds progresse sur le tapis. Je me prend les pied dans quelques chose. Crac. Je m'arrête. Je suis à la fin du tapis. Je respire lentement. Je tend la main. Je quitte un instant des yeux l'étage pour fixée la rampe. Je suis trop loin. Je pose un pied sur le plancher. Ma main se dépose sur la barre. Je la caresse lentement, comme pour me me donner du courage. Crac. Un nouveau craquement. J'avance mon deuxième pied pour qu'il vienne se posé à côté du premier. A présent, je ne peut plus quitter des yeux le palier. Je fixe longuement l'étage. Puis, je dépose très lentement mon pied sur la première marche. Un crissement se fait entendre. Je pose mon deuxième pied. J'ai l'impression que quelqu'un est derière moi. Tant pis. Je ne me retourne pas. Un autre pied. Crac. Je m'arrête. J'hésite à me retournée. Une main, comme fantômatique viens de se posée dans le creux de mon dos. Figée, je laisse cette main montée sur quelques centimètres, puis, partir. Je ne me retourne pas. J'ai tellement peur que, si je quitte des yeux ce palier, quelques chose se materialise. Je dépose encore un pied. Rien ne se passe. J'inspire profondémment. Dépose mon deuxième pied. Crac. Le crissement se fait plus fort. Je me mord la lèvre, et je sens le goût du rouge à lèvres, mélangée à du sang. Certainement celui de ma lèvre que je viens de mordre. Je continue. La musique est parfaitement distinct à présent. Cette douce mélodie qui vous donne l'impression que vous êtes ici en sécourité, et vous donne envie de se laissé abandonner là. Un mince sourire se dessine sur mes lèvres. Je suis presque arrivée. Crac ! Cette fois ci, j'ai l'impression que le craquement étit juste à côté de moi.
Je lutte de toute mes forces pour ne pas retourner. Un rire mélodieux retentis. Il parait presque moqueurs. Ce n'est pas grave. Je lève un pied. Je suis à la dernière marche, il suffit que je pose le pied. "Je ne ferais pas ça si j'étais toi." C'est la même voix que tout à l'heure. Je me retourne brusquement. Devant moi se trouve une femme toute vêtue de blanc. Pourtant, ses cheveux sont aussi noirs que les plumes d'un corbeau. Ses yeux sont vitreux. En baissant la tête, je m'aperçois qu'elle flotte légèrement. Elle est transparente. Elle rit. Un petit doigt timide me tapote l'épaule. Quand je me retourne, une petite fille, dans le même état que la femme, me regarde presque inquiète. Un détail me choque. Elle est si petite. Comment à elle fait pour me tapée à l'épaule. Elle disparait. Quand je relève la tête vers la palier, un hurlement me reste en travers de la gorge, et je me fige d'horreur...

Je me réveille en hurlant. Je suis dans mon lit, assise. Pourquoi a-t-il fallut que je me réveille maitenant. "Hey mec ! Qu'est ce que tu fous ?! Suivis d'une rigolade général. J'avais oubliée que le bungalow des Athéna se trouve à côté de celui de Zeus... A présent, Jordan et ses frères se présente comme mes voisins. J'aperçoit d'ailleurs ce dernier qui saute par dessus la petite source-fontaine qui se trouve devant mon bungalow. C'est eux qui m'on réveillée... Cepandant, je commence à m'inquiétée. Chez les demi-dieux, les cauchemards sont souvant des visions. Je baisse les yeux sur mon lit. Les draps sont complètement dévastés. Je me lève et me dirige vers la salle de bain. J'enlève mes vêtements, pour passée sous une douche d'eau froide.
Je me brosse les cheveux, m'habille, et sort de mon bungalow. Je me dirige vers la forêt, mon endroit favoris, quand Chiron s'approche de moi et commence à m'expliquée qu'une nouvelle venue allait arrivée et qu'avec Allie, nous devions nous tenir prête pour l'acceuilir en cas de danger. Peu enthousiaste, je grimpe tout de même dans mon arbre. Je passe ma journée à rêvassée, et à réfléchir à mon rêve. Je suis tellement inquiète ! Ce château me donne vraiment la chair de poule... Après y avoir réfléchit toute la journée, je décide que ce n'est pas la peine de s'en occuper. C'est peu être un cauchemard comme un autre après tout ! Et si c'est réellement une vision, je ne peut rien y faire... A la fin de la journée, je vois Alli qui passe en dessous de mon arbre, se dirigeant vers l'entrée de la colonie. Sans réfléchir, je saute habilement et attérie acroupie à quelques mèters d'Allie. Cette dernière me regarde tellement bizarrement que je me demande si je n'est pas oubliée de mettre un pantalon ou quelques chose comme ça. Elle change d'expression, et je comprends qu'il est tant d'y allée. Je fais juste un saut chez moi pour prendre mon arc. Nous arrivons à l'entrée. Allie monte dans unn grand arbre au branche épaisse, voisin du mien. Nous sommes toutes les deux en hauteur, attendant que quelques chose se passent. Les minutes passent. Et soudain, Peter apparait, acompagné d'une jeune fille de mon âge, peu être plus jeune qu'Allie. Je ne fais pas l'effort d'essayée d'entendre ce qu'il disent. Je comprend parfaitement que la fille demande à Peter ce qu'ils font ici. Mes yeux s'ouvrent en grand quand Peter, toujours aussi naturelle enlève son pantalon devant cette pauvre fille à présent traumatisée à vie. Il manque vrament de délicatesse ! Je n'ai pas le temps de comprendre la suite. Peter se retrouve à terre. Et la fille contre une ... Empousa ?! Allie et moi nous regardons en silence d'un arbre à l'autre. Allie un tir un tout petit peu moins ajustée que le mien. Aussi, elle prend la peine de descendre de son arbre pour mieux visée. Mais je me sens tellement bien dans mon arbre ! Je bande mon arc du haut de ma branche. Et tire une flèche qui arrive en plein coeur de la créature. Juste avant que celle-ci ne se désintegre, la flèche d'Allie l'atteint en plein dans l'oeil. Ah ! Je la reconnais bien là Allie, toujours a vouloir faire souffrir un peu plus les gens. Même quand ils sont déjà à l'agonie. J'abandonne mon arbre pour rejoindre Allie. Toute les deux, nous nous approchons de la fille. Elle doit être asiatique. Elle est brune aux yeux noirs. Comme Allie ! La nouvelle sang-mêlés me fixa longuement, avant de lâchée un "merci". Le silence s'installa. Il dura, dura, dura. Trop longtemps. Bon, l'atmosphère devenait insoutenable, alors je lâche avec un faux air d'entrain.

-Heu... Bienvenue à la colonie ! Je suis Elena ! Suivi d'un petit sourire.

Je ne sais vraiment pas jouée la comédie... Peter ne s'était toujours pas relevé. Il est peu être sonné ! Ou alors c'est qu'il est mort.
*Marteau de porte monté sur un pivot, et qui retombe sur une plaque de métal.


regarde, ici, y'a pleins de photos de moi:
 


I'm sexy and I know it:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://monsitepercyjackson.forum-canada.net
Noémie McAuliffe
Graphiste
Graphiste


Messages : 76
Localisation : Camp Half-Blood :D

Feuille de personnage
Fils/fille de : : Apollon (pas encore revendiquée)
Habite à : : Manhattan
Couple : : Personne :'(

MessageSujet: Re: Arrivée de Noémie   Dim 12 Aoû - 11:42

Un silence un peu gênant s'installa jusqu'à ce que la fille aux yeux bleus dise :
-Heu... Bienvenue à la colonie ! Je suis Elena ! Suivi d'un petit sourire.
C'était assez bizarre de se retrouver seule sans Peter, lui qui était mon seul ami, j'avais passé ces derniers mois en sa compagnie et maintenant il est parti comme ça, d'un coup...
Il aurait quand même pu me prévenir! Quoi que, si on avait pas été attaqués, il m'aurait surement prévenue de son départ. Je me demandais si ma mère était au courant, de la vraie identité de mon père en supposant que je sois vraiment moitié dieu... Mais enfaite, qu'est-ce qui leur prouve que j'en suis vraiment une? Ils se trompent peut-être, je suis peut être juste une fille normale (enfin presque)... Mais pourtant j'ai l'impression que je ne le suis pas...
-Merci! Moi c'est Noémie, alors vous êtes prêtes à être bombardées de questions? ai-je répondu rapidement.
Les deux filles me toisèrent bizarrement, j'en ai déduis que leur regard voulait dire "On va avoir du boulot avec celle-là!"
Revenir en haut Aller en bas
Elena D. Myller

avatar

Messages : 326
Age : 21
Localisation : Entre terre et ciel. :D !

Feuille de personnage
Fils/fille de : : Zeus, oui je peut tous vous tuer ! 8D
Habite à : : la colonie des sang-mêlés
Couple : : Le beau blondinet.

MessageSujet: Re: Arrivée de Noémie   Dim 12 Aoû - 12:37

C'était vraiment minable cette tentative de mettre un peu d'ambiance dans ce blanc. Aussi, Allie et la nouvelle me fixait bizarrement. Cela ce comprenais on même temps... Je ne sais pas jouée la comédie et je le sais très bien. Je pensais qu'elle allait toutes les deux fondrent en larmes tellement j'était ridicule, mais la fille se contenta de répondre poliment.

-Merci, moi c'est Noémie, vous êtes prête à être bombardée de questions ?!

Je l'ai dévisagée un moment, puis je me suis aperçue qu'Allie faisait pareil. Je comprenais parfaitement ce qu'elle traversait. Je ne suis que depuis une semaines et quelques jour et j'ai encore du mal à croire que je suis ici marce que des monstres essaient de me tuée ! Je connaissais déjà parfaitement la première questions, quand elle commença à nous bombardés, moi et Allie.



[Désolée, je ne sais pas trop quoi faire d'autre, par la suite peu être que les RP seont plus long =/]


regarde, ici, y'a pleins de photos de moi:
 


I'm sexy and I know it:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://monsitepercyjackson.forum-canada.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Arrivée de Noémie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Arrivée de Noémie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arrivée de Houille
» La Reine est arrivée. Prosternez-vous. (Dante)
» Henriette d'Angleterre . Madame est arrivée
» Chapitre ll : L'Installation (suite de l'arrivée de C.) [PV: Siparti]
» Zorro est arrivée... sans se presser.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Percy Jackson RPG ::  :: Old documents :: Anciennes histoires-
Sauter vers: