Percy Jackson RPG
Hey,
Viens nous rejoindre sur Percy Jackson RPG nous n'attendions plus que toi !
Et si tu n'es pas encore inscrit, n'hésite à pas à t'inscrire ! =D



 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La fugue d'Allie et de Jordan.

Aller en bas 

Vous aimez ?
 Oui.
 Non.
 Pff ! Je n´ai même pas pris le temps de lire !
 Sa pourrait être mieu.
 J´adore ! Vous êtes trop douer !
Voir les résultats
AuteurMessage
Allie Hutcherson

avatar

Messages : 494
Age : 22
Localisation : I wonder if the world accepts people like me

Feuille de personnage
Fils/fille de : : Hadès-Rosie Hutcherson(morte)
Habite à : : San Fransisco
Couple : : Aucun, déteste les mecs. xD

MessageSujet: La fugue d'Allie et de Jordan.   Mar 3 Juil - 20:09


RP entre Jordan Fletcher & Allie Hutcherson

Partie 1 :



Ma douleur la plus profonde a commencer à me bruler de l´intérieur lorsque ma mère s´est éfondrait sur le sol sans plus aucun signe de vie. A ce moment la, je n´avais que 8 ans. Et pourtant je savais déjà qu´il n´y avait aucun moyen de faire marche arrière. Ma mère vennait de mourir par ma faute. Ce jour me hante toujours, sans cèse. A chaque secondes. A l´époque je n´étais encore qu´une simple écolière qui s´ennuyer et trouver toujours une occupation. Mais j´ai fait la pire erreur de ma vie en sortant ce cerf-volant. Qu´elle idée ! Je ne voulais que m´amusais. Mais le Roi du Ciel, le maître de ma souffrance, de mon esprit, l´a prit pour une provocation. Ma mére. La femme la plus merveilleuse qui existe. Avec ses cheveux roux reflétant les rayon du soleil et ses yeux qui changaient tout le temps de couleurs. A peine je commence a faire voler mon cerf-volant en trotinnant dans notre petit jardin boueux que ma mère sort de la maison en trombe. Je n´ai même pas le temps de réagire qu´elle me plaque contre le sol humide et se tient debout dans la même position que la mienne il y a quelques secondes. Cela dûre même pas quelques secondes que je n´en suis même pas sûr mais un flash m´éblouie. Non, pas un flash, la foudre. Je ne savais pas ce qui venait de ce passer, dans ma tête je me sentais plutôt comme une petite fille qui venait de réaliser une expérience...mortel. Mais je ne connaissais pas encore le dernier mot de la phrase. Ma mère se tient encore debout. Je me lève à mon tour et chantonne un air qu´il m´étais interdit de chanter. << J´ai attirais la Foudre, J´ai attirais la Foudre, les étincelles ont jaillis, j´ai attirais le foudre,...>> Ma mère s´éfondre sur le sol. J´arrète immédiatement de chanter. Lorsque je la rejoins, je comprend alors, le dernier mot de la phrase. Et je murmure alors une fin à ma mélodie...<< J´ai attirais la foudre, j´ai attirais la foudre, les étincelles ont jaillis, ...je viens de tuer ma mère. >> Oh, j´en avais déjà tuer tant d´autres, mais il ne m´étais jamais venu à l´idée que parmit mes nombreuses victimes, il y aurait...le nom de ma mère. Le nom qui hante sans cèse mes pensées. Comme si le seigneur suprême voudrait me rapeller que si je me rebelle, voilà ce qui arriverait. La mort. Il n´aurait aucune pitier de me tuer, un enfant d´Hadès est un danger pour tout le monde, les mortels, les demi-dieux, les dieux, et même pour Hadès. Seul les Enfers, se feraient un plaisir de me détenir...Notre jardin est a la vue de tous, il n´y a ni haie ni grillage. Si quelqu´un passer pa là ou si les voisins jettaient un oeil dehors, je serais mal en point. Je cours le plus vite possible à l´intérieur de la maison et attrape mon sac à dos. J´y glisse mon sac de couchage, une lampe de poche, des vêtements de rechanges, un K-way, une couverture, des vêtements chaud, une boite d´alumette, un cube de savon, plusieurs boite de conserve, trois sandwichs, deux gourdes et embarque le porte-moneys de ma mère. Je referme la fermeture éclair de mon sac à dos quand j´entend le son des girofares de la police. Il faut que je parte. J´entend une portière de voiture claquer. Il faut que je parte maintenant ! Je me dirige vers la porte de sortie qui mène au jardin des voicin. Au passage j´attrape un vieux blouson a ma mère et un couteau. Je ne sais même pas si c´est un couteau d´ailleurs...ma mère le garder toujours dans une vitrine...J´ouvre la porte sans faire de bruit et m´échappe par le jardin voisin. Combien de temps vont ils mettrent pour me retrouver ? Le plus longtemps j´espère. Je continu de courir sans cèse juqu´au coucher du soleil. Jusqu´ici, je n´ai pas arrêter de courir. C´est seulement maintenant que je me rend compte que je suis épuiser et morte de faim. En quatres longues heures j´ai réussis à rejoindre la forêt de Willbernone. D´après les autres du quartier ou j´habiter encore il y a moins de quelques heures, on l´apelle comme sa car une légende raconte que c´est un homme qui a planter tous ces arbres. Cet homme a donner son nom à cette forêt. a cette forêt qu´il aurait planter. Je m´adosse contre un arbre et reste là à souffler pendant au moins un quart d´heure. Avant d´éclater en sanglot. Mais qu´est ce que j´ai fait ? J´ai tuer des trentaines de personnes depuis mon enfance. Et maintenant, j´ai tuer ma mère. Si je voudrait arrêter de tuer. Si je voudrait éviter que ma malédiction continue d´aggraver mon cas, je devrai me rendre à la police. Ainsi, je ne pourrais créer plus aucun crime. Et maintenant, je n´ai plus qu´un choix, fuire, fuire pour allez où ? Je pensais allez là ou aucune personne ne vie, là ou je ne pourrais faire de personne ma victime. Je reste là, longtemps à fixer mes pieds, chausser de botinnse en cuirs. Jusqu´à ce que la pluie me fasse revenir sur terre. Je me lève et me met en tête de chercher un abris. Il n´y a rien aux alentours, sa ne sert à rien. Mais je fini tout de même par trouver un tronc creux. Je rentre mon sac à l´intérieur et me glisse ensuite dans l´arbre. De l´intérieur, on voit toutes les vènes de l´arbre. Il doit être vieux. Peut être que c´est pour sa qu´il est vide de l´intérieur. Je me surprend à penser que je suis peut être pareil moi aussi. Peut être qu´en fin de compte tous ceux que les gens disent est vrai ? Peut être que je n´ai aucun coeur. Je rejette cette idée de ma tête en refusant d´y croire. J´ouvre mon sac et fouille l´intérieur pour voir se qu´il y avait déjà quand je l´ai prit. J´y découvre le porte feuille de ma mère, ou il y est glisser une foto de moi, et une de ma mère et d´un homme. Je n´avais jamais vu cette photo. Peut être que ma mère avait un ami et qu´elle n´avait pas voulu me le dire. Je continu à fouiller à la recherche d´autre chose d´utile. J´y découvre une carte des Etats-Unis et une bousole. Je me souviens alors que la dernière fois que j´avais utiliser ce sac, c´était quand ma mère et moi avions fait du camping dans la nature. J´essai de rentrer encore plus fort dans mes souvenir comme pour oublier la journée que je viens de vivre. Je me rapelle de tout de cette semaine superbe que nous avions passer ensemble. Nous avions passer deux jours dans un vrai camping cette fois car une meute de loups avait envahi la foret. Avec les autres enfants nous avions fait un concour de sports. Pour la plupart des sports, j´avais était première. Ce qui m´avait valu des reproches. Beaucoups des autres enfants m´avaient traité de tricheuse. J´avais gagner à l´épreuve d´escrime, du tirc à l´arc, de l´escalade et au cross. Ce qui m´avait étonner le plus c´est que pour la plupart de ces activitées, je n´en avais jamais fait...Je sors un premier sandwich du sac et le mange goulument. Même après une journée de course folle, un sandwich reussit a me gaver. Refusant de repensser à cette horrible journée, je décide de passer un nuit blanche à compter les gouttes de pluies. Je n´ai aucune envie de faire des cauchemards sur la mort de ma mère. Mais je fini tout de même par m´endormir juste avant le petit matin. Finalement je ne fait aucun cauchemard. Ceux qui m´étonne. D´habitude, la mort de mes victimes viens me hanter sans cèse, comme si les morts vouler me rendre malheureuse toute ma vie. Peut être que c´est parce que ma mère ne m´en veut pas ? Non, je vieut bien que l´on m´en veuille. Mais si une personne devrait m´en vouloir plusque les autres, c´est bien elle. Je l´ai trahit en sortant ce cerf-volant. Il ´m´étais interdit de le toucher et encore moins de jouer avec. Une question me fuse alors le cerveau. Mais alors...Pourquoi a t-elle garder le cerf-volant au lieu de s´en débarasser si elle savait qu´il était dangeureux ? Cette question me perturbe toute la journée. Mais je fini par la lacher d´un coté sans trop pour autant l´oublier.




Partie 2 :




Je n´ai aucune idée de ce que je doit faire ni comment je dois réagire. Certe je suis habituer maintenant à voir des créatures étranges. Mais je n´avais jamais pensée qu´il pourrait en exister des genilles. Et encore ?! Je ne suis même pas sûr que cette créature des plus étrange sois gentille. Elle a un regard doux et attendrissant. Et parait vouloir me protéger. Mais c´est beaucoup de fois c´est chose là qui m´ont fait tomber dans le panneau. Je ne sais même pas si je suis toujours en vie ou si je uis morte. Et si je suis encore en vie, c´est moi qui délire ou toute ces choses existe ? Jusqu´à maintenant je ne voyer que flou tout ce qui m´arrivait. Mais maintenant que je vois cette créature qui ne bouge pas et qui se tient naturellement. Qui parrait tellement réelle. On aurait envie de passer ses doigts sur son pelage...Non, tous sa n´est pas réelle, je me force de me reprendre. Je n´ai aucune envie de devenir folle. Mais je ne peut résister. Je m´avance d´un pas. Aucune réaction.Je fait deux autres pas. Toujours rien. J´hésite aavancer d´encore d´un pas. Je pourrait le faire. Mais je pourrais me faire tuer d´un seul coup de patte et ne pourrais plus rien faire. Normalement je ne l´aurai jamais fait. Mais là c´est comme si j´étais émanter par cette chose. Je m´approche tout doucement de la bête guettant sa réaction. Au lieu de m´attendre les crocs découvèrent comme je l´aurai pensée, elle se contente de me suivre du regard ; pour l´instant. Je fini par l´atteindre. Toujours aucun mouvement. Je doit la toucher. C´est comme sa je suis trop curieuse. Mais en plus de ma curiosité se rajoutte quelque chose que je n´arrive pas a distinguer. Mes petits doigts sont à quelques cetimètres de son pelage noir maintenant. Je devrai avoir peur ? Si oui, et bien en tout cas je n´ai pas peur. Une chaleur plusque brulante me parcour le corp lorsque mes doigts touche les peau de la bête. Elle ne fait rien. Mais je sais maintenant qu´elle est gentille et qu´elle ne me fera aucun mal. Pourquoi ? et bien, je vais être franche, je n´ai pas vraiment de preuve qu´elle ne veuille pas me dévorer tout cru mais je le ressent. Sa aussi je ne sais pas comment l´expliquer. Et je me srprend même a me sentire en sécurité près de cette créature que je devrait peut être apeler par son nom maintenant ? Le contact avec un autre être vivant me remonte tellement le moral. Jusqu´à maintenant tout ce que je croiser dans les bois mourrer sur mon passage. Je provoquer la mort. Mais cette chienne géante, ne meurt pas. et ne se sens même pas concerner par ma melédiction. Elle est toujours immoblie le regard qui fixe maintenant un point au loins, que visiblement nulle à part elle ne peut voir. Je ne me contante plus de lui carresser les flancs, mais j´enfuit ma tête contre elle. Sa fait tellement longtemps...J´ai besoin de réconfort. J´aurai voulu ma mère pour qu´elle me console. Mais je l´ai tuer. Mon père, il est surrement mort, alors il ne peut surement rien faire pour moi. Et de toute facon il n´a jamais rien fait pour moi ! Cet animal et la seule chose a quoi je puisse m´attacher sans qu´elle finisse par mourir. Je pense alors a une chose. Complètement folle cette idée. Mais je veut la réalisr. Je veut que cette chienne viennent avec moi. Je la veut tout le temps au près de moi. enfin une personne que je peut apprécier sans la voir mourir le lendemain ! Je la veut ! Je me rapelle alors que cette chose n´est pas un objet. Et que c´est elle qui doit accepter mon offre et non moi a sa place. Je serai tellement heureuse d´avoir un enfin un être sur qui je peut m´apuyer. Je n´ai jamais jamais vécu la chose qui s´apelle << aimer >>. En fait je ne sais même pas se que sa signifie. Je décole ma face de la chienne géante. Oh, oui je le remarque maintenant qu´elle est vraiment géante. Elle est plus haute que moi en tout cas. Son garot doit me dépasser d´au moins trois têtes. Je viens me placer en face d´elle. Encore un moment, elle fixe ce point invisible au loin, dans la forêt, puis baisse le regard sur moi. C´est terifiant. Elle a la même attitude qu´un humain... Je ne sais pas si elle comprend notre langue, mais c´est la seule facon que j´ai de lui transmettre ce que je désire. Je lui balance alors mon voeux le plus fou en toute simplicité et directement.

- J´aimerai que tu m´accompagne partout ou je vais.

La chienne ne réagit pas. Peut être que finalement elle ne comprend pas notre langue. C´est foutu, je me dis. C´était la seule chance que j´avais de lui dire ce que je voulais. C´est clair que je doit paraître idiote à parler à une chienne géante qui ne me comprend même pas. Je doit même paraitre idiote de m´attacher comme sa à un animal que je ne connais même pas. Alors peu être que oui, je suis idiote. Mais je croit bien que je ressens pour la première fois ce qu´on apelle << l´amour >>. Et visiblement l´amour est idiot.

Je fait demi-tour et attrape mon sac. Je le balance sur mon épaule et prend la direction où mene le sentier. Mais je remarque alors que la chienne géante me suis. Peut être que finalement elle a comprit ? Et qu´elle est daccord. Sa fait un ans que j´ai quitter la maison. Oui, je sais c´est difficile a croire. Comment aurais-je put survivre un ans avec si peut de matériel. Et bien...je ne le sais pas trop moi même. Ils c´est passer des choses bien étrange pendant cette année. Des choses dont je ne suis toujours pas sûr de la présence. Ce pourrait il que sur terre, il y est des monstres ? De la mythologie grecque en plus ? Je ne sais pas. Je m´étais toujours dit que j´avais fait un cauchemards ou alors que j´ávais des halucinations. Mais là, cette chienne est bien rélle. et on peut même la toucher. Elle est vivante. Mais j´ai toujours l´impréssion que je suis le seule à voir sa. Est ce normal ? Peut être tout simplement que je pert la tête ? A chaque fois que sa m´arriver j´avais pourtant la forte impréssion que ce qui se trouver en fasse de moi était bel et bien réel. C´était tellement étrange. Les monstres me disaient des choses vraiment incohérentes, que je ne comprenais pas du tout. J´essai de me rapeler de cette femme aux ailes plumés que j´avais tuer en lui plantant mon couteau dans l´abdomène. << Tu sais pourquoi je suis là, alors défend toi ! N´es tu pas au courant ? Ton père essai de nous protéger mais il ne peut rien faire, ni même nous métriser. Tu ne peut compter que sur toi seule ! Rebelle toi contre les dieux et rejoins-nous. Nous t´accueuilleront comme une soeur. Nous avons besoin de la force des demi-dieux pour réanimer notre seigneur...Accepte, ou meurt ? >> Je n´avais rien comprit a ce qu´elle avait dit et n´avais pas perdu de temps pour la tuer. Mais plusieurs fois cette scène c´était répetter. Que dois-je en pensser ?

- Je vais t´apeller Rubis. Tu as des yeux comme fait de pierres précieuse. Tu t´apelle Rubis.

Visiblement sa l´enchenter d´avoir un prénom. Peut être parce qu´avant on ne lui avait prétter aucune attention ? Je ne sais pas. Mais visiblementelle a l´air de bien m´aimer. lorsque nous trouvons un endroit pour dormir, elle viens se blottir contre moi et je remarque alors qu´elle est vraiment chaude. Sa chaleur corporelle doit être bien plus élever que celle des humains. Je fini par m´endormir blotit dans le pelage noir de Rubis, désormer ma chienne. Cette nuit, encore, la mort de ma mère me hante. Je croyais m´en être débarasser mais en fait, je ne pourrais jamais m´en débarrasser. C´est le lord fardeau que je vais devoir porter toute ma vie. Le plus lourd. Celui que je n´aurai jamais voulu un jour transporter.



Partie 3 :



-Pardon ?! Vous pouvez répettez ?!

Je déteste que l´on me prenne pour une idiote ! Sa me met hors de moi ! Alors qund cette femme qui ressemble a je ne sais pas trop quoi me traite de sang-mélé, je ne peut plus garder mon calme. En plus il fait froid et je n´ai pas beaucoup d´épesseur sur moi. Ce n´est pas la première fois que l´on me traite de "sang-mélé", je ne sais pas exactement ce que ce mot veut dire mais je suis presque sûr que tout ces gens se payent ma tête ! Et je ne supporte pas sa ! Pourquoi je serais une sang-mélés dabord ? Parce que je suis mélé avec le diable lui même ? Aha ! La bonne blague ! J´en ai plusque mart de ne rien comprendre à leur charabia. Et je déteste ne pas comprendre. Comme je déteste beaucoup de chose. Même moi je me déteste. Je déteste tout. Je commence a perdre litéralement la tête. Je ne sais plus qui je suis ni même où je suis et où est ce que je dois aller ? Je ne sais pas. Je ne sais plus, je sais rien...

- Ce n´est pourtant pas compliquer.

Pour elle peut être. Se moquer des autres, c´est bien plus facile que de recevoir les moqueries en pleine face. Et puis elle même je ne la comprend pas. Qu´elle femme pourrait être aussi inhumaine qu´elle ? Non, elle n´a rien d´humain, c´est sûr.Elle n´est pas très belle à regarder non plus. Elle n´a que très peu de cheveux sur le crane et sa peau et comme recouverte d´un liquide gluant. En parlant de ses dents, ce n´en sont pas. Ce sont de longs crocs placer en rangées. Elles sont jaunes et couvertent de tartre. Je me demande depuis combien de temps elle n´a pas toucher à une brosse à dent. Peut être qu´elle ne connait pas du tout ce mot ? Aparemment je pencherais plus pour cette option. Et ne parlant pas de son halène. Elle est irrespirable. A la place des bras elle a des sorte d´elle mais seulement constituer de chair, de peau et d´os, pas de plumes. Elle a de gros yeux rouges qui ressortent et n´a pas de jambes non plus. Elle trous grandes plumes planter dans le derrière et deux petites pattes de volatiles qui ressortent en bas de son ventre. Elle aurait dût me faire peur mais non. J´ai comme l´impression que pour une fois ce monstre n´est pas venu pour me tuer. Je me force à écouter son long et ennuyant discours tout en gardant un main sur mon poignard.

- Tu as suremment remarquer toute ces choses étranges autour de toi, tu as aussi remarquer qu´elle n´était pas humaines ces choses. Ou plutôt ces montres. Tu dois bien te demander pourquoi ceci t´arrive à toi ? Et tu dois même te demander si ce que tu vois est réel ou pas. Mais c´est réel. Et sa t´arrive parce que tu es spéciale.Tu n´es pas une fille ordinaire. Tu ne connais pas ton père. Tu ne l´a jamais vu. Pourtant lui, il te vois sans cèse et te surveille. Même en ce moment. Et sais tu pourquoi tu n´est pas ordinaire ? Non, bien sûr que tu ne le sais pas. Comment pourrais tu le savoir...Ton père n´est pas forcément celui que tu croyais qu´il soit. Ce n´est pas un homme normal qui a quitter ta mère en disparaissant comme sa soudainement. Il a fait sa pour ta sécurité et il avait beaucoup de travail lui même. Mais il ne t´a jamais oublier contrairement a ce que tu pense. Lorsqu´il a dut quitter ta mère, il s´en est beaucoup voulu. Et quand tu la...et quand elle est morte, il s´est promis de veiller sur toi encore plus. Mais je ne dit pas sa comme sa. C´est ton père lui même qui m´a envoyer. Je suis une Furie. L´une des trois Furie d´Hadès, seigneur des Enfers et maitre de la mort. Hadès, ton père...

Je ne peut m´enpêcher de croire que cette femme a raison. Pourtant je ressant une forte envie de la tuer. Je sais que je ne suis pas ordinaire. Je suis une tueuse mener par le mal. Et lorsqu´elle parle des choses hanormales qui m´arrive, elle veut sans doute parler d´elle ? C´est elle la plus moche créature que j´ai rencontrer pour l´instant. Et c´est quoi ce mot "une Furie" ? Plein de questions se bousculent tellement vite dans ma tête que je commence a ne plus entendre du tout ce que dit cette créature nonchalante. Et puis...Quoi ?! Qu´est ce qu´elle a dit là ?! Mon père ?! Qu´il me surveille ? Elle ose dire une chose pareille ?! Je n´ai jamais vu mon père ! Il n´a jamais fait attention a moi ! Et si oui ? Il serait venu me voir depuis longtemps pour m´aider ! ET puis je sais que ce qu´elle me dit est de la provocation. Cette femme c´est que je suis une tueuse. Elle le sait et me traite de fille du seigneur des Enfers et Maître de la Mort ! Elle veut sa mort. Je sors mon couteau de son fourreau et le penche vers elle.

- Voyons petite ! Que fais-tu ? Je ne veus que t´aider ! N´as tu pas écouter ce que je viens de dire ? Je ne te souhaite que du bien. Je ne veut pas de mort, de combat et de sang...Du moins pas aavec toi. Ne t´es tu jamais poser la question de pourquoi tu attire les gens vers la mort ? Pourquoi les gens avaient peur de toi ?

Je me force à réfléchir à cette question. C´est vrai je me l´étais poser beaucoup de fois et n´avais jamais trouver de réponse. Au début j´avais bien crut être maudite. Mais...

- Non, je ne sais pas.

- Ne t´es tu jamais demander pourquoi tu voyait et combattait des monstres ?

Sa part contre je ne m´étais pas poser la question. J´avais toujours cru que c´était mon cerveau qui dérailler. Que je perder la tête à force de commêtre des crimes.

- Tu es une sang-mélés, ou plutôt une demi-dieux. Tu a un parent divin. Hadès. C´est parce que tu es sa décendante que tu a un hora très puissant. Tu attire tout les monstres qui sont un 40 kilomètres aux environs. Si tu attire les gens vers la mort, c´est parce que tu a recut le pouvoir de la mort. Et ta chienne là ! (elle désigne Rubis du bout du doigt) C´est une chienne des Enfers, aussi envoyée par ton père. Le couteau que tu tiens, c´est un poignard que ton père à offert à ta mère. Pour si jamais elle était en danger. Ton père est partout autour de toi, sans que tu le sache.

Là encore, je n´avais pas tout compris. Elle est si direct, je devrai peut être la croire ? De toute facon elle doit mieu savoir que moi qui je suis. Je sais que c´est complètement idiot ce que je vient de penser, mais je pense que c´est vrai. Je suis a moitier gelée et sa doit faire trois jours que je n´ai rien avaleren grande quantité. En fait je me retrouve bouche bée devant cette mochetée. Je ne sais pas quoi lui répondre. Elle a peut être réson ? Mais c´est difficile à croire. Non, ...Ce n´est pas difficile, c´est très difficile. Comment je pourrais croire à son "histoire" si je ne croit pas aux dieux grecques ? Je devrais y croire si son "histoirre" est vrai. Non ? Je croit que je fini par m´évanouir. Peut être à cause de la concentration ? Je pense plus que c´est à cause du froid et de mon manque de repas.


Partie 4 :




Encore deux rues. Je les voie déjà de loins, et elle sont vraiment,...beaucoup plus impressionnantes que je le penser. Tout simplement, parfaites, gigantesques, pareils. Je n´ai jamais rien vue d´aussi impréssionant. Une petite foule de gens se précipite vers les entrées au loin. J´arrive bientôt à la hauteur des gens. Je ne choisis pas de pousser comme certains. Mais tente de me faufiler entre les brarrières et les touristes. Je fini par tomber sur le gardien de porte. Il me fixe étrangement avec de grands yeux avant de demander.

- Ou sont tes parents ? Tu dois entrer accompagnée !

Oops. Ben j´m´en fiche, je suis une très bonne menteuse. J´invente sans problème une escuse. Et bien sûr, le portier la gobe sans problème.

- Je...Mes parents ? Ils sont au café-bar au deuxième étage. Je suis sortie parce que je ne me sentais pas bien.

Je fait mes yeux implorants. Une gamine de 8 ans sur le point de pleurer ? Qui ne craquerait pas ? L´homme me laisse passer et je franchit la porte coulissante. A l'intérieur, tout est si ... spacieux, riche ? Je ne saurait décrire. Le hall est disigner à la façon bureau moderne. Je m'avance vers les marches devant moi. Je pose mes petits pieds coincés dans ces bottines ;qui commencent a se faire trop petites; sur la première marche de la tour. Mes mains se referment Automatiquement sur la barre d'appui. Et une par une, je monte les marches un peu trop hautes pour moi. J'arrive au premier étages essoufflée. C'est plus fatiguant que je ne l'aurais cru. Et encore, il doit y avoir 200 étages dans cette tours. Je comprend pourquoi tout le monde s'est précipiter vers les ascenseurs. Alors que je me repose encore un peu des efforts que je viens de fournir, je suis projeter simultanément contre un mur. Tout c'est passer ci vite. Tout ce passe ci vite. Autour de moi des gens cris, hurle et panique. Une chaleur abominable envahit le couloir. Ainsi que des flammes réduisent les murs a quelques mètres de l'autre coté du couloir. Je doit partir. Les flammes progressent très vite vers moi. Je dois partir, et vite ! Je me relève et titube aussitôt. Des perles rouges mes tombent sur mon jeans. Non,... Ce ne sont pas des perles mais du sang. Je saigne. Tout le coté droit de mon visage et teinté de rouge. J'ai dut m'ouvrir contre quelque chose en tombant sous la pression de l'explosion. Je me relève cette fois tant bien que mal. A peine je fait un pas que ma vision se floue. Je sens alors quelques chose de roussie. Je me rend alors compte que les flammes se sont rapprochaient et sont désormer à un mètre de moi. Je ne maitrise plus trop la situation. Mes vêtements vont bientôt flambaient si je ne bouge ps et je ne suis pas en état de refaire tout le couloir a une vitesse plus rapide que la progression du feu. Que dois-je faire ? Je n'ai plus longtemps pour réfléchir. Bientôt je me transformerais en torche humaine si je ne bouge pas. C'est alors que je remarque une porte. Juste à coté de moi. Je n'ai pas le temps de réfléchir, j'ouvre brutalement la porte et entre alors que les flammes venait de commencer à bruler ma veste. Je me retrouve dans un bureau simple composer d'un bureau de deux fauteuil. De l'autre coté de la pièce se trouve une deuxième porte. Je la regagne et titubant plusieurs fois au passage. Quand j'ouvre la porte c'est un toute autre pièce que je découvre. Je me retrouve dans un vrai bureau. De la tapisserie de luxe sur le sol, un petit écran plat fixer au mur et un grand bureau en verre. Mais je ne suis pas seule dans cette pièce. Je baisse les yeux et grimace en reculant. Un cadavre. Est-ce moi qui l'ai tuer ? Je crois effectivement que c'est moi au début, avant de remarquer que ce corps est transpercer. Je relève les yeux. A la vue d'un mort, me vue se remet progressivement. Étrange. Pres d'une étagère charger de vieux livres, un petit garçon est affalé sur une vieille femme. Je m'approche de lui en tournant de l’œil par moment. Mon visage commence vraiment a me faire souffrir à présent.Alors que je m'aprette à parler, la porte du bureau explose et les flammes s'engouffre dans la salle. Sans trop réfléchir, ni me demander quoi faire cette fois-ci, j'attrape le garçon, décidais de le sauver. Celui-ci ne réagit pas sur le moment. Nous sortons par la deuxième prote et je dévale les escaliers en vitesse. A plusieurs reprises, je dérape et me fracasse lourdement contre les marche en marbre. Lorsque j'arrive enfin à l'extérieur, les mains toujours refermer autours du bras du garçon inconnu, j'ai le regard fou, perdu. Je ne comprend ce qui viens de se passer. Et je n'ai pas la moindre idée du nombre de mort que sa à causer. Beaucoup surement ? J'ignore les ambulanciers qui m'approche, me proposant leur aide. Je marche doit, traversant les gens observent le moindre mouvement dans l'immeuble. Tout en haut, je repère des gens assis sur les rebord des fenêtres en train d'agiter des drapeau blanc. Combien de gens sont retenue coincer au dessus des flammes ? Il ne pourront jamais survivre. Je ne souhaite qu'une chose, quitter cette endroit au plus vite. Alors que je marche toujours à coté du garçon, qui n'a toujours pas l'air de comprendre lui aussi, un bruit sourd retentit tout près de moi. Puis un deuxième. Je ne veut pas le croire. Je ne peut tout simplement pas y croire. Pourquoi ? Pourquoi ! Les même bruits retentissent plusieurs fois. Ils ne veulent pas mourir calciné alors se jettent du haut de ces tours de plus de cent mètres. Pour la première fois, je suis dégoutée par la mort. Et si tout sa était ma faute ? Mon dieux,... Tout ces morts ... A cause de moi ? Je ne peux pas y croire. Ce n'est qu'une coïncidence, rien d'autre. :/dsl/: Je m'avance essayant d'oublier tout sa, ce qui est évidemment impossible. Je ne peux tout simplement pas stocker ceci dans ma tête. " J'ai huit ans. Je viens de vivre le pire accident du monde et une pluie de cadavre s'abat sur moi. Que dois-je faire ? Que dois-je pensée ? Suis-je en train de devenir folle ?"

[ 201 lignes, New Record !=D ]









† Allie †
Ma vie ne fait que commencer ...


Awards :
 

Spoiler:
 

Une dernière fois dans l'arène...
Le dernier combat de ma vie...
Vivre et mourir en ce jour...
Vivre... Et mourir... En ce jour...


Dernière édition par Allie Hutcherson le Ven 19 Oct - 23:07, édité 40 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://monsitepercyjackson.forum-canada.net/
Léo Fletcher

avatar

Messages : 448
Age : 20
Localisation : Asile Westfield, chambre 222, vue sur la mer. Oh ! Il y a une patate volante qui vient m'apporter des chaussettes. Bonjour la patate.

Feuille de personnage
Fils/fille de : : Poseïdon
Habite à : : la Colonie des Fous Furieux
Couple : : Asperge.

MessageSujet: Re: La fugue d'Allie et de Jordan.   Mar 17 Juil - 14:50

-Oui,on ira!avait promis ma maie de sa voie chevrotante.Elle glisse sa main grassouillette dans la mienne.Elle sentait la canelle.Dans le tramway,je voyais le parcs,la 5° avenue,puis elles.Les twins Towers.Deuxième tour premier étage.Le rêve de tous les "intellos".Donc,mon rêve.Les deux immenses tours de verres nous comptemplaient d'un air hautain.Une foule de gens entraient et sortaient des géantes.Décevant.L'intérieur sent la café.Une dame tartinée de maquillage nous a abord et a sèchement demandé a ma grand mère qu'est ce qu'elle faisait la.Sur le même ton,elle répondit:
-Dégage.
Clair.Net.Préci.Choquée,la dame s'écarta pour nous laisser passer.Mamie me laissat l'honneur d'appuyer sur le bouton "un" des mes petits doigts potelés.L'ascenseur monta doucement et un "tiiiiing" retentissant annonca l'arrivée.Mon père était dérrière son bureau,au téléphone.Gracie le chassa du siège,s'assit a sa place et lui arracha le téléphone.
-Eh bien,Barry.Tu es bien,la,hein?
-Groumf.
Comme a son habitude,son visage ne trahit aucune émotion a notre vue.Même pas un bisous.Ni un bonjour.Bienvenue chez Barry.La fin du monde a commencée quand la tour a commencé a trembler.Les gens criait.Le visage de mon père exprimait l'incrédulité.Une main rougeâtre arracha l'étage du dessus,les gens avec.Ma mamie se place devant moi,mais je la poussait pour voir ce que c'était.
-Mamie,c'est Spiderman?
Jamais elle ne pu me répondre.Une griffe surgit pour la transperser.Mon père hurla,et il se fit transpercer lui aussi.Je plongeait dans sa poubelle ,au milieu de vieux haricots en boîte.Beurk.Un foridable craquement retenti,puis plus rien.Je risquait un Oeil dehors et me précipité vers mamie.Mon père,je m'en foutais mais ma grand mère...J'enlacais son cadavre pendant des heures.C'est la qu'Allie me trouva,le visage baigné de sans et de larmes elle m'attrapa par le tee shirt et m'entraina a sa suite,juste au moment ou les flics rappliquaient.Un fois le "danger" pasé,elle me prit pas le coup comme un chaton et me plongea la tête dans la fontaine puplique.

Une fois qu'elle m'eu noyé,elle me présenta un espèce de grotte noire ambulante.Bien sur.Quelle journée singulière.Tout va très bien.
-Comment tu t'apelle?
Sans répondre,je sortit l'agrafeuse de mon père que j'avais pris le soin de glisser dans ma poche arrière et me précipitait en hurlant sur Grotte.Je réussis a lui agraffer l'oreille et elle poussa un hurlement furieux.J'entendais la clodo hurlait derrière moi,et présagean des ennuis je couru vers le Mac Do d'en face.
Revenir en haut Aller en bas
http://monsitepercyjackson.forum-canada.net
Allie Hutcherson

avatar

Messages : 494
Age : 22
Localisation : I wonder if the world accepts people like me

Feuille de personnage
Fils/fille de : : Hadès-Rosie Hutcherson(morte)
Habite à : : San Fransisco
Couple : : Aucun, déteste les mecs. xD

MessageSujet: .    Mar 17 Juil - 18:06

Je nous entraine du mieu que je peux vers un endroit calme et loin de ces tours. Ce que je viens de vivre ? C'est... horrible. Jusqu'à présent, je tuer les gens de mes propres main, ou du moins je tuer des gens dont je voyer le visage. Là, plein de gens sont mort, des gens que je ne connaissais pas. Et c'est peuut être moi qui est causer leur mort. Je ravale mon sanglot. Pas le moment de pleurer. J'appercois au loin une fontaine. Je monte quelques marches pour atteindre le bassin et sans réffléchir plonge la tête du garçon dedans pour le débarbouiller. Je lui laisse la tête sous l'eau un peu trop longtemps, car quand il la ressors, il est essoufler.
- Comment tu t'apelle ? je lui demande.
Alors que je le fixe essayant de repérer des renseignements sur lui, Rubis nous rejoins en trotinnant sur ses géante pattes. A sa vue, le garçon deviens completemment fou. Il sors de sa poche un petit objet métalique. Avant que je puisse m'interposer, il fonce sur la chienne en hurlant, brandissant sont objet. En à peine quelques secondes, il lui sautte dessus et lui agraphe une oreille. Rubis pousse un grognement et le dégage comme un puceron de sa fourrure. Avant qu'elle ne s'aprette à le dévorer, je me place entre eux deux. Le garçon se met alors à courir vers un bâtiment au loin. Que tente t'il de faire ? Je ne veux pas lui faire de mal ! Sans examiner les conséquence, je décide de le rattraper. Je referme mes petits doigts sur la robe de Rubis et commence à escalader son dos pour enfin erriver à son garrot. Comme automatiquemment, elle se met à courir derrière lui. Nous le rattrapons en un rien de temps. Je dois reconnaitre, qu'il est très rapide. Il cours presque aussi vite que moi, peut être même un peu plus vite. Je l'attrape par la capuche de son sweet-shirt et le dépose derrière moi. Sans trop remarquer que je viens de l'assomer contre le sol.
Je me demande pourquoi il s'est mit à courir. Surement pour la même raison que tout les autres ?

=]





† Allie †
Ma vie ne fait que commencer ...


Awards :
 

Spoiler:
 

Une dernière fois dans l'arène...
Le dernier combat de ma vie...
Vivre et mourir en ce jour...
Vivre... Et mourir... En ce jour...


Dernière édition par Allie Hutcherson le Dim 16 Sep - 10:39, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://monsitepercyjackson.forum-canada.net/
Léo Fletcher

avatar

Messages : 448
Age : 20
Localisation : Asile Westfield, chambre 222, vue sur la mer. Oh ! Il y a une patate volante qui vient m'apporter des chaussettes. Bonjour la patate.

Feuille de personnage
Fils/fille de : : Poseïdon
Habite à : : la Colonie des Fous Furieux
Couple : : Asperge.

MessageSujet: Re: La fugue d'Allie et de Jordan.   Mar 17 Juil - 19:16

Je courais a cent kilometres heure.C'est une chose que je dois m'avouer.Je suis très sportif.Le Mac Do n'était plus qu'a quelques metres....De la,je comptait apeller la police.Je pouvait presque crier aux employés:"Eh!Y a au moins milles Double Chicken qui me poursuit!".Tout a coup,Grotte surgit a mes cotes et la Clodo m'attrapa par la capuche de mon sweat,brulé et en lambeauxpuir m'assoma avant que j'eu le temps de réagir.Je me reveillait pendu a un arbre,un mal de tete impossible,la Clodo me fixant bizzarement.

-Tu va mieux?

-A ton avis,salope.Détache moi si il te plait.

Un rictus barrait son visage.Elle devait avoir le meme age que moi,bien qu'un peut plus petite en taille.Toute frele,mais effrayante.Après avoir vu Chiness Dragon,ca semblait dérisoire mais c'était un fait.Comme je m'apelle Jordan.Mais ca aussi,j'en était vraiment sur?Pas apres ce qui c'est passé.Tout mon petit monde démolit.Occupé par mes associations d'idées,je n'avait pas vu que Clodo s'affairait autour du feu.Tres bien.Elle m'ignorait?Moi aussi.Je réussit a choper mon agrpheuse et tentait désesperement de couper la corde.Quitte a m'ecraser sur Clodo.Tant pis.Ca lui fera les pieds....
Revenir en haut Aller en bas
http://monsitepercyjackson.forum-canada.net
Allie Hutcherson

avatar

Messages : 494
Age : 22
Localisation : I wonder if the world accepts people like me

Feuille de personnage
Fils/fille de : : Hadès-Rosie Hutcherson(morte)
Habite à : : San Fransisco
Couple : : Aucun, déteste les mecs. xD

MessageSujet: r   Mar 17 Juil - 19:51

Rubis se dirige vers un petit bois un peu éloigner de la population. C'est à ce moment là que je remarque que le garçon est entièremment inconscient. Mais sa me permet de l'examiner. Il doit avoir mon âge, et il est bien plus grand que moi. Avac ses patites mèches de cheuveux blondes lui tombant sur le visage. Il est visiblement visiblement plus fort que moi. Si il voudrait m'attaquer comme il l'a fait à Rubis, je serais surrement en piteus état. Alors qu'il commence à remuer dans son "someil" j'attrape une corde et l'attache à un arbre. Ce n'est que de peur que je fait sa. Lors de mon intrusion dans les tours, j'avais en tête de voler de la nouriture. Car sa doit faire 5 jours que je n'ai pratiquement rien manger. Et si je tient encore ce n'est que grâce à tout les gens que j'ai tuer. Je tue, je recoit de l'énergie. C'est simple. J'ai comprit sa tout petite. C'est pour sa que je ne pourrait jamais m'arrêter. Alors que je fini de faire mon feu pour nous réchauffer, Le garçon ouvre les yeux. Je le fixe attendant une réaction de sa part. Au lieu de sa il tente de couper la corde qui le retiens dans les airs.
- Est ce que sa va mieu ? je dit sa calmement, pourtant il a l'air de le prendre pour un acte provocateur. De toute façon à chaque fois que je tenterais d'être aimable sa ne marchera pas. Je suis fille d'Hadès. Je ne peux être qu'ideuse et brutale.
- A ton avis salope ?! Maintenant détache moi s'teu plait !!!
Je souris sans le vouloir. Ce garçon... imaginer que vous voyer un garçon s'exiter comme un malade à huit mètres de haut pour se libérer alors qu'il ne peut rien faire.
Sa fait longtemps que je n'ai pas manger. Et je commence à le ressentir. Mon estomac réclame si fort que je crois bien que le garçon le remarque. Je jette un regard géner en sa direction. Il semble m'ignorerr. Normal, c'est ce que je tente de faire. Pourtant, quelque chose me fait me reconnaitre en lui. Son regard perdu dans le vague, Ses yeux rouges. Cette vieille femme, était sa grand-mère...





† Allie †
Ma vie ne fait que commencer ...


Awards :
 

Spoiler:
 

Une dernière fois dans l'arène...
Le dernier combat de ma vie...
Vivre et mourir en ce jour...
Vivre... Et mourir... En ce jour...


Dernière édition par Allie Hutcherson le Dim 16 Sep - 12:39, édité 3 fois (Raison : [ Jordan ! A toi !] x))
Revenir en haut Aller en bas
http://monsitepercyjackson.forum-canada.net/
Léo Fletcher

avatar

Messages : 448
Age : 20
Localisation : Asile Westfield, chambre 222, vue sur la mer. Oh ! Il y a une patate volante qui vient m'apporter des chaussettes. Bonjour la patate.

Feuille de personnage
Fils/fille de : : Poseïdon
Habite à : : la Colonie des Fous Furieux
Couple : : Asperge.

MessageSujet: Re: La fugue d'Allie et de Jordan.   Mar 17 Juil - 20:01

Toujours l'ignorant,je tentais de mordre la corde.
-Aouch!
Ma canine du haut venait de valser.....

- Donne dabord ton agrapheuse ! Tu as blaisser ma chienne et si tu continu comme sa je te tue ! >> Il balança son aggrapheuse et elle atterit dans l'oeil de Rubis. << He ho ! Tu le fait esprer ou quoi ??! je récuperra mon épée et trancha une corde. Il en rester suffisamment pour le maintenir assis. Maintenant comment tu t'apelle ? je ne te veut aucun mal. Mais si tu continu tu risque de le payer !Ma chienne a fortemment envis de te tuer. Je pourai tout simplement la laisser faire et tu serai découper en rondelle alors garde tes insultes pour toi ! Je veut simplement t'aider... C'était ta grand-mère qui était là haut n'est ce pas ? Ecoute....Je te jure que je ne te ferai rie. Tu n'a plus personne. Tu n'a pas d'argnt et tu n'a pas de toit ou dormir alors maintenant tu vas reponde a ma question et je pourrais t'aider. Comment tu t'apelle ?
-Ouais,elle est cool ta vie,mais tu peut me détacher maintenant?Je te répondrais au sol.C'est long a expliquer la corde m'étouffe a moitié,donc....
Revenir en haut Aller en bas
http://monsitepercyjackson.forum-canada.net
Allie Hutcherson

avatar

Messages : 494
Age : 22
Localisation : I wonder if the world accepts people like me

Feuille de personnage
Fils/fille de : : Hadès-Rosie Hutcherson(morte)
Habite à : : San Fransisco
Couple : : Aucun, déteste les mecs. xD

MessageSujet: Re: La fugue d'Allie et de Jordan.   Mar 17 Juil - 20:16

Alors que je me retourne pour partir cherchera manger, j'entend un plainte aigu dans mon dos. Lorsque je me retourne pour écouter sa raison le pendu me demande de le détacher. Je refuse évidemment. Pourquoi le ferais-je ? Tout à l'heure il a essayer de s'échapper comme une souris entre les pattes d'un matou. Du coin de l'oeil j'appercois le petit objet métalique avec lequel il avait frapper Rubis. Sans réfléchir je demande.

- Donne moi ton agrapheuse ! Tu as blésser ma chienne !

Il parut hésiter un instant, avant de me lancer l'agrapheuse. Sauf que celle-ci changea de tragectoire et attérit pile-poil dans l'oeil rougeatre de ma chienne. Celle-ci poussa dabbord une plainte de douleurs puis releva les yeux et fixa son aggresseur en se léchant les crocs. En colère. J'en avait déjà fait l'expérience, et maitriser Rubis en colère ce nest pas si facile que sa. Je tourne la tête vers le haut de l'arbre ou est attacher le garcon est observe sa réaction. Il parait peut surpris.Mais lorsque Rubis se lève il parait surpris...et...serait-ce de la peur ? Je n'en suis pas sûr car dès qu'il remarque mes yeux poser dans les sien ils changent aussitôt d'expréssion et ses yeux prennent un air agacer.

- Tu le fait exprès ou quoi ?! Tu veut mourir ou quoi ?!

C'est alors que moi aussi je change d'expression, me souvenant dès quelques secondes passer juste avant ou il venait de lancer son agrapheuse sur Rubis.

-Détache moi maintenant !

Me souvenant de mon accord, je grimpe jusque au point ou était attacher la corde à l'arbre et tranche bout par bout les bout de ficelles rassenbler. Quelques secondes plus tard le corde lache et le garçon vient s'écraser quelque mètre plus bas. Je sautte de la ou j'étais pour le rejoindre.

- Maintenant écoute moi, je ne te veux pas de mal, tu peut me faire confiance...Comment tu t'apelle ? Moi c'est Allie.

-...Elle est cool ta vie ! Tu veut un biscuit ?! Bon maintenant dépose moi au sol, c'est long à expliquer...

[en cours]
[en cours]





† Allie †
Ma vie ne fait que commencer ...


Awards :
 

Spoiler:
 

Une dernière fois dans l'arène...
Le dernier combat de ma vie...
Vivre et mourir en ce jour...
Vivre... Et mourir... En ce jour...


Dernière édition par Allie Hutcherson le Sam 3 Nov - 19:40, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://monsitepercyjackson.forum-canada.net/
Léo Fletcher

avatar

Messages : 448
Age : 20
Localisation : Asile Westfield, chambre 222, vue sur la mer. Oh ! Il y a une patate volante qui vient m'apporter des chaussettes. Bonjour la patate.

Feuille de personnage
Fils/fille de : : Poseïdon
Habite à : : la Colonie des Fous Furieux
Couple : : Asperge.

MessageSujet: Re: La fugue d'Allie et de Jordan.   Mer 18 Juil - 9:12

- Ok, mais t'a nterret de m repondre apres ! Sinon ma chienne se fera un plaisir d'avoir un nouveaux freesby ! Hein Rubis ?

-Ouhahouhahou!

-La ferme Mocheté.Tu veux que je t'agraphe la gueule?Chut.



Clodo grimpa avec un agilité surprenante vers moi et....Coupa la corde.Scrouft.Clodo se pencha vers moi et pointa son poignard sur mon torse.Une douleur indescriptible monta dans mon bras.Je pouvait même plus le bouger.

-Quel age as tu ? et Comment t'apelles-tu ?

Je me relevais fièrement,la main crispée sur mon ventre,les yeux embués.Je ne dois pas pleurer.

-J'ai 6 ans.Et je m'apelle Jordan.



Revenir en haut Aller en bas
http://monsitepercyjackson.forum-canada.net
Allie Hutcherson

avatar

Messages : 494
Age : 22
Localisation : I wonder if the world accepts people like me

Feuille de personnage
Fils/fille de : : Hadès-Rosie Hutcherson(morte)
Habite à : : San Fransisco
Couple : : Aucun, déteste les mecs. xD

MessageSujet: Re: La fugue d'Allie et de Jordan.   Mer 18 Juil - 13:40




<< J'ai 6 ans.Et je m'apelle Jordan. >> Quoi ? C'est possible il était bien trop jeune ! En tout cas si c'était bien son âge, il paraissait un peu plus vieux ! Bref, il avait dit son âge, on progressait. C'est alors que je me rapela. C'était la première personne a qui je parler en réalité. La dernière personne a qui j'avais si longtemps parler, c'était... ma mère. Je ne sais plus rien d'elle ni deux mon petit frère. Maintenant il serais surement au CP. A vrai die je ne savais pas exactement depuis combien de temps j'avais fuguer. Pendant que je parcourais les foret il avait était compliquer de compter les jours. Pourquoi ? Pourquoi tout le monde me détester ? e n'avais rien fait a ce garçon. Pourquoi me haissait-il ainsi ? Je n'avais jamais eu beaucoup d'amis avant c'est vrai. Ma seule amie, est morte quelques mois avat que je fugue. C'étaitla seule qui ne m'insulter pas, qui me comprener. J'avais déjà penser à l'dée à pouvoir la faire revire vue que j'étais la fille d'Hadès. Mais mon père m'avais clairement expliquer que ce n'était pas possible. Que si je faisais sa 'est moi qui risquer de mourir alors qu'elle ussi retournerai au Enfers. Et lui, ce petit garçon qui avait deux ans de moins que moi, qui s'apellait Jordan me détester sans raison. Comme toutes les autres personnes que j'avais connue. Je ne put m'enpeher de m'éffondrer sur le sol. Je fixais mes pieds. Mes yeux ne purent s'empecher de s'embuher. Non, je ne devait pas paraître faible ! Hors de question ! Je me forca a effacer mes larmes qui commencer a e former. Je sentais le reard de Jordan au dessus de mes éaules, dans mon dos. Je me retourna vers lui mais larmes invisibles, le sourire au lèvres. Ce garçon, il ressemblait à mon frère, il me rapelait mon frère. La même couope de cheveux blonds, le même visage cerné, les même petites mains potelés. Sa aurait put être qu'elqu'un que j'aprecierais beaucoup, si il ne me détester pas. << Merci. Merci d'avoir répondu... >> Je savais qu'il n'allait pas changer de ton, qu'il allait toujours me répondre aussi agressivement. Si c'était vraiment un demi-dieux, son père devrait être le dieu de la guerre ou un dieux mineur. Aucun dieux Olympiens a part Arès n'était aussi agressif. Moi ce n'était pas mes origines qui me rendaient agressive. C'était ma vie. Ma vie gacher. Je reprit me voix la plus ferme. << Ton père ne s'ocuper pas de toi je me trompe ? il ne répondu pas. Je sais que tu ne me fait pas confiance. Je sais que tu me traite de tout les noms dans tes pensées. Que pour toi je suis une folle. Que ma chienn est un monstre. Je sais tout sa. Je vois dans tes pensées... >> Merci papa , pensais-je. Merci de me souflait à l'oreille. Les dieux savaient lire dans les pensées, je venais d'apprendre une chose. << Mais tu doit me faire confiance. Je suis la seule qui puisse t'aider. >> Je ne pouvais pas lui dire q'il était peut être un sang-mélé. Surtout que j'en étais pas sur. J'attendrais pour lui dire. En attendant ma première étape était qu'il devait me faire confiance. Et je pense que sa va être dur.





† Allie †
Ma vie ne fait que commencer ...


Awards :
 

Spoiler:
 

Une dernière fois dans l'arène...
Le dernier combat de ma vie...
Vivre et mourir en ce jour...
Vivre... Et mourir... En ce jour...


Dernière édition par Allie Hutcherson le Jeu 19 Juil - 0:38, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://monsitepercyjackson.forum-canada.net/
Allie Hutcherson

avatar

Messages : 494
Age : 22
Localisation : I wonder if the world accepts people like me

Feuille de personnage
Fils/fille de : : Hadès-Rosie Hutcherson(morte)
Habite à : : San Fransisco
Couple : : Aucun, déteste les mecs. xD

MessageSujet: Re: La fugue d'Allie et de Jordan.   Jeu 19 Juil - 11:30

Bon Jordan tu vas avoir la gentillesse de répondre a ce RP. On n´a qu´a faire comme si il n´y avait aucun problème. Allez. Repond !





† Allie †
Ma vie ne fait que commencer ...


Awards :
 

Spoiler:
 

Une dernière fois dans l'arène...
Le dernier combat de ma vie...
Vivre et mourir en ce jour...
Vivre... Et mourir... En ce jour...
Revenir en haut Aller en bas
http://monsitepercyjackson.forum-canada.net/
Allie Hutcherson

avatar

Messages : 494
Age : 22
Localisation : I wonder if the world accepts people like me

Feuille de personnage
Fils/fille de : : Hadès-Rosie Hutcherson(morte)
Habite à : : San Fransisco
Couple : : Aucun, déteste les mecs. xD

MessageSujet: Re: La fugue d'Allie et de Jordan.   Dim 12 Aoû - 23:50

Ce Rp est bloquer jusqu´à ce que je termine mon histoire ! Merci d´avance.
Allie.





† Allie †
Ma vie ne fait que commencer ...


Awards :
 

Spoiler:
 

Une dernière fois dans l'arène...
Le dernier combat de ma vie...
Vivre et mourir en ce jour...
Vivre... Et mourir... En ce jour...
Revenir en haut Aller en bas
http://monsitepercyjackson.forum-canada.net/
Elena D. Myller

avatar

Messages : 326
Age : 21
Localisation : Entre terre et ciel. :D !

Feuille de personnage
Fils/fille de : : Zeus, oui je peut tous vous tuer ! 8D
Habite à : : la colonie des sang-mêlés
Couple : : Le beau blondinet.

MessageSujet: Re: La fugue d'Allie et de Jordan.   Mer 29 Aoû - 15:51

RP toujours d'actu' ? =)


regarde, ici, y'a pleins de photos de moi:
 


I'm sexy and I know it:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://monsitepercyjackson.forum-canada.net
Léo Fletcher

avatar

Messages : 448
Age : 20
Localisation : Asile Westfield, chambre 222, vue sur la mer. Oh ! Il y a une patate volante qui vient m'apporter des chaussettes. Bonjour la patate.

Feuille de personnage
Fils/fille de : : Poseïdon
Habite à : : la Colonie des Fous Furieux
Couple : : Asperge.

MessageSujet: Re: La fugue d'Allie et de Jordan.   Mer 29 Aoû - 16:20

Bien sur.
Revenir en haut Aller en bas
http://monsitepercyjackson.forum-canada.net
Elena D. Myller

avatar

Messages : 326
Age : 21
Localisation : Entre terre et ciel. :D !

Feuille de personnage
Fils/fille de : : Zeus, oui je peut tous vous tuer ! 8D
Habite à : : la colonie des sang-mêlés
Couple : : Le beau blondinet.

MessageSujet: Re: La fugue d'Allie et de Jordan.   Mer 29 Aoû - 17:37

Ok ! =) xD


regarde, ici, y'a pleins de photos de moi:
 


I'm sexy and I know it:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://monsitepercyjackson.forum-canada.net
Allie Hutcherson

avatar

Messages : 494
Age : 22
Localisation : I wonder if the world accepts people like me

Feuille de personnage
Fils/fille de : : Hadès-Rosie Hutcherson(morte)
Habite à : : San Fransisco
Couple : : Aucun, déteste les mecs. xD

MessageSujet: Re: La fugue d'Allie et de Jordan.   Jeu 30 Aoû - 22:27

Ben je sais pas si tu sais mais le premier message est édité au moins toutes les semaines.

Ps : We are the Boss !8D! xD





† Allie †
Ma vie ne fait que commencer ...


Awards :
 

Spoiler:
 

Une dernière fois dans l'arène...
Le dernier combat de ma vie...
Vivre et mourir en ce jour...
Vivre... Et mourir... En ce jour...
Revenir en haut Aller en bas
http://monsitepercyjackson.forum-canada.net/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La fugue d'Allie et de Jordan.   

Revenir en haut Aller en bas
 
La fugue d'Allie et de Jordan.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Après la fugue de Sybille
» Allie Léna Williams essaye d'être sociable.
» Jordan Eberle [Svp]
» Fugue Amoureuse... [PV Épine de Hérisson et Etoile d'Orient]
» Jour de repos [PV Jordan]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Percy Jackson RPG ::  :: Old documents :: Anciennes histoires-
Sauter vers: