Percy Jackson RPG
Hey,
Viens nous rejoindre sur Percy Jackson RPG nous n'attendions plus que toi !
Et si tu n'es pas encore inscrit, n'hésite à pas à t'inscrire ! =D



 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Amya Culppeper, Fille d'Héphaïstos. [LIBRE]

Aller en bas 
AuteurMessage
Ashley Lawson
Graphiste
Graphiste
avatar

Messages : 41
Localisation : O-o

Feuille de personnage
Fils/fille de : : Nyx
Habite à : :
Couple : :

MessageSujet: Amya Culppeper, Fille d'Héphaïstos. [LIBRE]   Lun 3 Sep - 12:00

Amya Culppeper


Libre - Réserver - Pris

Caractère
Amya est une fille très débrouillarde et s'est découverte une passion pour la mécanique. Bien sûre, son père étant Héphaïstos, c'est évidemment logique. Amya a par contre un gros défaut, elle évite toujours de se mêler aux autres et ce, malgré les nombreuses tentative d'approche des autres demi-dieux. Non, non, elle n'est ni agressive ni ennuyante – bien au contraire – mais elle préfère son atelier à ses camarades. Il ne faut simplement pas lui en vouloir. Amya est une demi-déesse qui a un cœur empli de tristesse et n'aime pas tellement la compagnie. Oh, elle ne vous rejettera pas violemment, ce n'est pas son genre mais elle coupera court à toutes vos question. Voyez le bon côté des choses, Amya n'est pas une piplette. D'une logique extraordinaire, il faut dire qu'elle sait résoudre n'importe quelle énigme et reste loin devant les autres sur ce point là. En bref, Amya est jeune fille intelligente et débrouillarde mais très solitaire.
Physique
Amya est... spéciale. Non, ce n'est pas le genre de fille très sophistiquée ; la mode et elle, ça fait deux. Mais ce n'est pas non plus le genre de fille très naturelle. Elle n'est ni entre les deux, elle est tout simplement à part. Amya a son style et les gens l'aime ainsi. Bien que les adepte de la mode comme les Aphrodites la critique beaucoup sur ses choix si étranges, elle fait la sourde oreille aux commentaires désobligeants et reste elle-même. Elle porte souvent des robes dont on ne peut déterminer le siècle tant elles sont personnalisées mais pourtant si pratique. Il lui arrive malgré tout de porter des robes simples, sans décoration farfelues et poches secrètes, par envie de rester naturelle. Amya n'a pas de couleurs de cheveux. Du moins, la sienne est indéterminable – hésitant entre le violet et le marron. On peut tout de même apercevoir quelques mèches rouges orangées à travers ce bal des couleurs. Bien qu'étant une Héphaïstos, Amya n'est pas répugnante du côté visage. C'est une demi-déesse plutôt belle, au visage harmonieux et naturel. Non, elle ne porte aucun maquillage. Ses yeux rappellent l'orage, gris comme les nuages avant la pluie.
Histoire
Amya est née à Chicago un beau matin de Juillet. Après l'avoir mise au monde, sa mère a immédiatement pris la décision de l'abandonner sous prétexte qu'elle n'avait jamais voulu d'enfant et qu'elle n'avait pu se résoudre à avorter. Mais Amya connaissait la vérité : l'esprit étroit de sa mère ne pouvait concevoir que sa fille ai du sang divin, c'était beaucoup trop compliqué pour elle, trop dur à imaginer. Et Amya la haïssait plus que tout. Nathalie Culppeper s'étant confier à sa meilleure amie, Jenny Ulmar, n'aurait jamais imaginé que cette dernière reprenne son enfant quelques heures après son abandon devant la porte de l'un des nombreux hôtels de Chicago. Jenny l'éleva comme sa propre fille, avec l'amour d'une vraie mère. A l'age de 10 ans, Mlle Ulmar décida de tout lui raconter, ne supportant plus de garder ce lourd secret. Contrairement à la réaction explosive à la laquelle elle s'attendait, se fut d'un calme implacable qu'Amya, du haut de ses 10 ans, écouta la vérité sur sa mère. Parce qu'elle savait. Cela faisait en effet plusieurs années que la jeune fille avait trouvé étrange de n'avoir aucune ressemblance avec sa « mère ». Cependant, notre petite Amya ne s'attendait pas à être la fille d'un... dieu ! A vrai dire, elle s'était toujours sût différente des autres filles. Elle s’intéressait plus à la mécanique qu'à ses poupées, elle savait faire jaillir des étincelles de ses doigts de fée et mettre le feu à la chevelure d'Isabelle Marsonna – la « miss modèle » de son école – qui prenait un plaisir énorme à l'humilier. Au début, pour une fille de 10 ans qui a toujours passé sa vie à se faire toute petite, elle trouva ça coule d'être la fille du dieu du feu. Puis au fil des ans, elle comprit que ce n'était pas un jeu et que les monstres était dangereux ; pour elle et pour sa mère adoptive. Non pas pour ses amis, Amya n'en avait pas... jusqu'à ce jour.

Flash back :

Le soleil était bas dans le ciel et il faisait beaucoup trop froid, bien qu'elle sache que le mois de Novembre n'était pas un des plus ensoleillé. Elle venait de terminer les cours et attendait son bus, non loin de son collège. Seule. Amya n'avait jamais réussi à se faire d'amis du haut de ses 14 ans. Les garçons ne posaient jamais son regard sur elle et les filles chuchotaient et pouffaient quand elle passer devant elles. Alors elle baissait les yeux et accélérait le pas. S'en était devenu une habitude, elle était « Amya, l'erreur du collège ».

Des chahutements et des rires la sortirent de ses pensées. Un groupe approchait de la haie devant laquelle elle attendait. Elle regarda immédiatement le sol, faisant mine de réfléchir – espérant qu'ils passent leur chemin. Des baskets et des chaussures à talons passèrent avec des bruits de bousculades et quelques éclats de joies. Puis une ballerine tamponna sa jumelle, trop lentement pour qu'il s'agisse d'un accident et un cris d'effroi raisonna aux oreilles d'Amya. Deux baskets se précipitèrent vers la malheureuse et les bras solides d'un garçon rattrapa la victime.
Merci Tim, tu m'a sauvée la vie ! Dit une voix encore effrayée.
Tim Jeela, convoité pas des millions de filles, entre autre, le plus beau garçon du collège. Tim Jeela, le seul qui provoquait des palpitations dans le cœur d'Amya ; le plus inaccessible. Elle releva les yeux, juste à temps pour voir un doigt accusateur à quelques centimètres de son visage.
- C'est elle, je l'ai vue ! Elle m'a poussé et j'ai faillit déchirer mon collant !
Lena Maker, la fille la plus populaire du collège. La petite copine de Tim. La plus grande peste qu'Amya n'est jamais connu.
- Tim, j'aurais pu me casser la jambe !
Mlle-je-suis-la-meilleure-la-plus-belle-et-t'y-peut-rien se tourna vers son petit copain avec des yeux de chien battu. Ce dernier la dévisagea, glacial.
- Tu va le payer Culppeper !
Amya déglutit. Elle sentait ses joues s'empourprer comme à chaque fois qu'il la regardait, bien qu'il soit en colère.
- Je... je... j'ai...
- Oh ferme là la sorcière ! J'en ai marre que tu nous pourrisse la vie !
Il était en colère. Vraiment en colère. Amya se prépara à encaisser le poing qu'il commençai à lever. Le choc n'arriva jamais.
Elle compta jusqu'à trois puis rouvris prudemment une paupière. Puis l'autre. Tim était toujours là. Le poing levé, une rage flagrante dans le regard. Le bras arrêté en plein geste par une main inconnue. Une fille aux cheveux violets foncés et aux iris bleues-nuit le dévisageait avec un air de reproche. Tim abaissa son poing.
Incroyable. Amya n'en revenait pas. La fille le bouscula et s'avança vers elle.
- Viens.
Luna Chesley. Une populaire parmi tant d'autres. Une populaire qui l'avait défendue.Trop abasourdie, Amya ne répondit pas tout de suite. Luna la pris par le bras et l'éloigna des autres. Elles parcourir quelques rues avant d'aboutir dans une allée sombre.
- Je vais louper mon bus !
- T'inquiète
La populaire s'arrêta brusquement et la dévisagea.
- Sais-tu qui tu est ?
- Am... Amya Culppeper, élève de 4°B. Pourquoi ?
Soupir de Luna.
- Non. Je sais qui est ton père. Moi aussi, je suis comme toi. Je suis une fille d'Hécate.
Amya resta bouche bée. Cette inconnue traînait avec la bande de Tim, elle l'avait sauvé d'un coup de poing fatale, connaissait la vérité sur son père et se révélait être une fille d'Hécate. Trop en une journée.
- Ok, va faire ta valise et rejoins moi le plus vite possible à cette adresse.
Luna sortit un stylo et une feuille de sa poche et commença à écrire avant de la tendre à Amya.
- Ne traîne pas. Ta vie en dépend. Je t'expliquerais tout ça là-bas.


Quelques heures plus tard, Amya se souvient avoir fait ses valises et s'être rendue à l'adresse indiquée. Luna l'avait accueillis chez elle comme une amie puis lui avait raconté son histoire. La fille d’Héphaïstos avait elle aussi décider de lui raconter la sienne. Quelques jours plus tard, après avoir prévenu les parents, la fille d'Hécate l'a amenée avec elle à la colonie des Sangs-Mélés où Amya s'est taillée une place tant bien que mal. Elles ont fait également la connaissance de Léa Spade, une nouvelle qui est arrivé 2 mois après Amya et le trio est devenu inséparable.

Relations


LEA SPADE - Arrivée à la colonie 2 mois après Amya, Léa Spade a immédiatement était prise sous l'aile d'Amya et elles sont devenues inséparables.
LUNA CHESLEY - Rencontrée à l'ancien collège d'Amya, Luna l'a sauvé d'un coup de poing et la menée à la colonie des Sangs-Mêlés. Depuis les deux demi-déesse ne se quittent plus et forment un trio inébranlable avec la jeune Léa Spade.

Avatar:
 
Signature:
 
Ce code est la propriété de Madouce, ne pas retirer le copyright
Disponible sur Epicode

Revenir en haut Aller en bas
http://lgdcnouvellelegende.forum-canada.net/
Ashley Lawson
Graphiste
Graphiste
avatar

Messages : 41
Localisation : O-o

Feuille de personnage
Fils/fille de : : Nyx
Habite à : :
Couple : :

MessageSujet: Re: Amya Culppeper, Fille d'Héphaïstos. [LIBRE]   Jeu 4 Oct - 17:37

Pré-Créée terminée.
Revenir en haut Aller en bas
http://lgdcnouvellelegende.forum-canada.net/
 
Amya Culppeper, Fille d'Héphaïstos. [LIBRE]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [3eme Tournoi,]Poule G: Myst VS Héphaïstos
» Héphaïstos, Forgeron Divin [Libre]
» Formulaire - Venez prendre vos missions ! -
» [terminé] The jealous are troublesome to others, but a torment for themselves - Perséphone & Héphaïstos
» Héphaïstos - J'suis pas d'humeur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Percy Jackson RPG ::  :: We need them-
Sauter vers: